Les fondements du Judo

La pratique du judo nécessite un ensemble d'éléments essentiels et indissociables.

Le dojo.

C'est le lieu de la pratique. Espace d'étude et de travail, il isole des pratiquants de l'agitation extérieure pour favoriser la concentration et la vigilance, permet l'organisation de la séance de judo. Au-delà de sa simple existence physique, le dojo constitue aussi un lien mental et affectif qui unit les pratiquants.

Les règles de conduite.

Le judoka accepte les règles explicites du judo : la ponctualité, la propreté, l'écoute, le contrôle de ces actes et de ses paroles. Il s'efforce d'en respecter les règles implicites : l'engagement et la constance dans l'effort, l'existence personnelle.

La tenue.

Le judogi blanc du judoka est simple et résistant. Identique pour tous, il souligne l'égalité devant l'effort dans le processus permanent d'apprentissage.

Le professeur.

Il est garant du processus de progression dans lequel il est lui-même impliqué. Il guide l'apprentissage dans la maîtrise technique en s'appuyant sur les principes essentiels et les fondements du judo. Le professeur est un exemple.

Le partenaire.

Le judo se pratique de partenaires. Le judoka tient compte de l'autre et s'adapte à la diversité de chacun. Il respecte l'esprit des différents exercices.

Source FFJDA (Fédération Française de Judo, Jujitsu, kendo et Disciplines Associées)